Vous êtes ici:

Anne Barzin - MR - Accessibilité des personnes handicapées à l'information - Labellisation des sites internet des pouvoirs locaux

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'accessibilité des personnes handicapées à l'information est un objectif défendu par tous. Cette accessibilité passe par l'adaptation techniques des sites internet des pouvoirs publics. La Députée Anne BARZIN a souhaité connaitre l'état d'avancement du Plan d'action mis en oeuvre par le Gouvernement wallon au niveau des sites internet des pouvoirs locaux.

Question écrite de la Députée Anne BARZIN, déposée le 04/02/2013

 

Le Gouvernement wallon a mis en place un plan d'action pour inciter les pouvoirs locaux à adapter leur site internet afin qu'ils puissent être accessibles pour les personnes handicapées. L'objectif étant l'obtention du label «anysurfer» porté par l'ASBL Blindenzorg Licht en Liefde.

Dans un premier temps, en septembre 2011, une séance d'information pour les communes a été organisée afin de leur expliquer les conditions permettant d'obtenir ce label. 45 communes étaient présentes.

Cette procédure est souvent assez compliquée pour des raisons techniques et budgétaires, mais aussi par manque de personnel.

En réponse à une question écrite que j'avais adressée à Monsieur le Ministre en décembre 2011, il assurait que le Commissariat Easi-Wal financerait la labellisation des sites communaux pour la partie « audit et recommandations ». Les adaptations techniques nécessaires à l'obtention du label seront, quant à elles, à charge des communes.

Ces coûts sont pris en charge par le Commissariat EASI-WAL, à concurrence de 33 500 euros HTVA.

Monsieur le Ministre déclarait qu'une trentaine de sites pourraient ainsi être labellisés, ainsi que tous les sites « CommunePlone» dont l'outil technologique est en cours d'adaptation.

Un questionnaire devait alors être envoyé aux communes pour les inciter à préciser la situation de leur site internet et la manière dont elles entendaient répondre à cette volonté d'accessibilité et de labellisation de celui-ci.

L'échéance fixée pour ce projet était la fin juin de 2012.

Monsieur le Ministre pourrait-il me dire où en est ce projet ?

Combien de communes ont répondu au questionnaire ? Qu'en est-il ressorti ? Connaît-on déjà le nom des communes qui pourront voir leur site labellisé ? Si oui, lesquelles ?

Combien de communes ont manifesté leur intérêt pour ce projet ? Toutes pourront-elles bénéficier de l'intervention de la Région wallonne ?

Quelles ont été les nouvelles actions entreprises par Monsieur le Ministre, comme annoncé, pour encourager les communes à effectuer cette labellisation ?

Quelles sont les prochaines échéances fixées dans ce dossier ?

Réponse du Ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville, Monsieur Paul Furlan, le 26/03/2013

L'accessibilité des sites web consiste en la possibilité offerte à des personnes souffrant d'un handicap d'accéder aisément aux informations figurant sur Internet.

Pour pallier aux difficultés rencontrées par les internautes malvoyants ou aveugles ou porteurs d'un handicap moteur, des normes d'accessibilité ont été élaborées au niveau mondial dans le cadre du World Accessibility Initiative (WAI). Ces normes ont été traduites au niveau national sous la forme de différents labels d'accessibilité : AnySurfer en Belgique, Accessiweb en France.

Ce label est actuellement porté par l'ASBL Blindenzorg Licht en Liefde. Outre la prise en compte élargie des différents types de handicap, le nouveau label introduit différentes innovations relatives aux critères et à la méthodologie de labellisation (www.anysurfer.be).

La labellisation des sites web n'est pas aisée, notamment en raison des difficultés techniques inhérentes à l'adaptation des sites existants, à l'insuffisance des ressources humaines et des moyens financiers à affecter au processus de labellisation.

Il reste néanmoins nécessaire de continuer à sensibiliser et informer les entités locales de l'importance de concevoir des sites web accessibles aux personnes présentant un handicap.

Au-delà de la sensibilisation, il y a la mise en ?uvre concrète. En Wallonie, le Commissariat Easi-Wal a passé un marché avec l'ASBL Blindenzorg Licht en Liefde et finance donc la labellisation des sites communaux pour la partie « audit et recommandations ».

Une fois obtenu, ce label est valable pour une durée de 2 ans. Il est cependant important de préciser que le marché passé par Easi-Wal couvre l'audit des sites web communaux par l'association susmentionnée, mais en aucun cas les adaptations nécessaires à l'obtention du label. Les communes devront donc produire un effort, tant humain que financier, afin d'effectuer la mise à niveau de leur site Internet.

Concrètement, une cinquantaine de communes ont participé à une séance d'information organisée aux Moulins de Beez le 21 septembre 2011.

48 communes ont répondu au questionnaire qui les invitait à préciser la situation de leur site Internet et la manière dont elles entendaient répondre à cette volonté d'accessibilité et de labellisation de celui-ci.

Environ 35 d'entre elles ont suivi une formation « rédacteurs ».

5 villes/communes ont demandé un audit de l'ASBL en charge du projet et ce travail est encore en cours.

Dans le cadre de « CommunePlone », l'optimisation et la labellisation de l'outil technologique sont en cours, ce qui représente plus de 130 pouvoirs locaux.

Informations supplémentaires

Lu 10511 fois
Connectez-vous pour commenter

Copyright © Observatoire Handicap et Politique 2017 - http://www.obshp.be

Template by Joomla Themes & Projektowanie