Vous êtes ici:

Une meilleure accessibilité de l’information et de la communication électorale des partis à l’attention des personnes handicapées

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Vice-Première Ministre, Ministre de l'Intérieur et de l'Egalité des chances, Joëlle Milquet, et le Secrétaire d'Etat en charge des Personnes handicapées, Philippe Courard, ont, en prévision du scrutin simultané du 25 mai 2014, envoyé aux partis politiques des recommandations pratiques concernant l'accessibilité des personnes handicapées à l'information et à la communication électorale. Objectif : que chaque électeur puisse participer activement et de façon éclairée au processus démocratique des élections.

La Ministre et le Secrétaire d'Etat viennent d'écrire aux Président(e)s de partis pour leur demander d'améliorer encore l'accessibilité au vote et de mettre l'information utile en conformité avec les besoins de l'ensemble des citoyens. Il s'agit de recommandations pratiques visant à rencontrer les besoins spécifiques de toutes les personnes atteintes d'une déficience (physique, sensorielle ou intellectuelle).

Les recommandations jointes au courrier ont été élaborées en concertation avec le secteur représentatif des personnes handicapées. Elles indiquent la réglementation en vigueur et reprennent un certain nombre de conseils pratiques visant à améliorer la clarté de la communication électorale en vue des élections européennes, fédérales et régionales du 25 mai 2014.

La Ministre et le Secrétaire d'Etat entendent ainsi attirer l'attention des partis politiques sur l'importance de prendre les initiatives nécessaires afin d'aménager au mieux l'accessibilité de leurs messages et la diffusion de leurs informations en matière de campagne électorale, de manière à permettre au plus grand nombre d'exercer un droit fondamental, celui de voter en toute liberté.

Concrètement, les recommandations visent ainsi :

La communication écrite et l'importance d'en garantir la lisibilité en prêtant attention notamment à la police et à la taille des caractères utilisés, selon leur contexte de lecture, à l'utilisation préférentielle de certains contrastes quant aux couleurs, à la qualité du support papier utilisé, de même qu'à l'accessibilité du message diffusé ;

La communication numérique et l'attention qu'il convient de prêter à cet égard à la facilité d'utilisation des informations mises à disposition sur internet, notamment quant à la structure du site et l'accessibilité de son contenu (texte lisible, langage simple, illustrations, moteur de recherche, accompagnement auditif, textuel ou visuel éventuel, tendre vers le respect des règles du « facile à lire », etc.) ;

L'organisation d'évènements publics pour la tenue desquels il est souhaitable de tenir compte de l'accessibilité des lieux choisis, des plages horaires proposées, mais également de s'enquérir préalablement d'éventuels besoins spécifiques qui pourraient s'avérer nécessaires à la participation de l'un ou l'autre citoyen (boucle d'induction, traduction en langage des signes, etc.).

Par ailleurs, il pourra également être veillé, quant aux modalités pratiques, à lire à haute voix, à l'attention des personnes aveugles ou malvoyantes, les informations distribuées ou projetées, ou à rendre accessibles à tous, les tables ou supports de distribution de documents, etc. Il s'agit en effet de détails organisationnels susceptibles d'échapper à la vigilance, mais qui sont d'une importance cruciale pour les personnes handicapées.

Ces recommandations pratiques sont complémentaires aux recommandations pratiques envoyées précédemment à l'attention des communes, en matière d'accessibilité des bureaux de vote, et poursuivent ainsi un objectif commun visant à permettre aux personnes handicapées de pouvoir participer au processus démocratique de la façon la plus active possible.

Pour Joëlle Milquet et Philippe Courard, il est essentiel, à l'approche des élections, d'informer aux mieux les principaux acteurs concernés afin que leur communication puisse trouver un écho chez chaque citoyen. Les aménagements ainsi réalisés en vue des élections pourront en outre indubitablement continuer à être utilisés à plus long terme afin de rendre l'ensemble des messages politiques accessibles à tous.

Informations supplémentaires

Lu 8631 fois
Connectez-vous pour commenter

Copyright © Observatoire Handicap et Politique 2017 - http://www.obshp.be

Template by Joomla Themes & Projektowanie