Vous êtes ici: Débats de société L'AMoPSY, nouvelle association opposée à la loi sur la psychothérapie

L'AMoPSY, nouvelle association opposée à la loi sur la psychothérapie

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Une nouvelle association de défense des psychiatres et des médecins travaillant dans le domaine de la santé mentale vient de voir le jour. Son nom : l’AMoPSY.

Depuis que la loi réglementant les professions des soins de santé mentale a été adoptée, le 20 juin 2016, de nombreuses associations ont vu le jour pour s’y opposer. Alter-Psy, le COPEL-COBES, APPELpsy... avaient pour but commun d’obtenir une représentation au sein du Conseil Fédéral des professions des soins de santé mentale afin de défendre l’ensemble des praticiens mécontents. C’est à présent une nouvelle association qui vient d’être créée : l’association professionnelle des Médecins d’Orientation Psychodynamique.

Défense des intérêts des praticiens

"L’association a pour mission de défendre les intérêts de tous les médecins travaillant dans le domaine de la santé mentale, qu’ils exercent en cabinet, en services de santé mentale, en structures de soins intermédiaires (centres de jour, centres résidentiels...) ou en hôpitaux", explique l’AMoPsy sur son site. "L’association défend les conditions d’une pratique professionnelle respectueuse de la singularité du patient, prenant son orientation du lien relationnel avec celui-ci et son discours. Elle soutient le lien intrinsèque entre la pratique et l’éthique."

Candidature au Conseil Fédéral

Une première assemblée générale a déjà eu lieu fin janvier. Au sein d’une lettre ouverte diffusée par le COPEL-COBES, la psychiatre Anne Pignon fait le point sur ce qui s’est dit : "Cette association s’est constituée dans la nécessité de faire valoir au Conseil Fédéral des professions de soins de santé mentale une position qui objecte au modèle de management tel qu’il se profile dans le récent rapport du KCE. C’est pourquoi AMoPSY, forte de ses 130 adhérents, a posé sa candidature pour ce Conseil."

Contestations communes

Dans cette même lettre, la psychiatre réexplique également les raisons pour lesquelles une grande partie des professionnels du secteur de la santé mentale s’opposent à la loi adoptée par la ministre de la Santé, Maggie De Block. "La spécificité du psychiatre dans le nouveau paysage des soins de santé mentale a soigneusement été ignorée. (...) Sans le dire, ce qui se met en place est une évaluation de la prise en charge des troubles mentaux qui se passe de "la profonde connaissance des pathologies mentales", de la saisie étiologique comme nous disions dans une autre époque (et sans que ce soit l’apanage du psychiatre), ou de la causalité psychodynamique."

La rédaction

[À lire]

- Le texte du projet de loi sur la psychothérapie a été déposé 
- Alter-Psy, contre la loi sur la psychothérapie 
- Des mesures transitoires pour le travail de tous les psychothérapeutes 
- Le Groupe de concertation sur la psychothérapie affirme son soutien à Maggie De Block 
- Manque de concertation sur la loi relative à la psychothérapie 
- "Comment déboucher les oreilles de Mme De Block ?" 
- La Loi De Block est un retour en arrière pour les patients 
- Recours contre la loi De Block relative au statut de la psychothérapie 
- Qui, à l’heure actuelle peut pratiquer la psychothérapie ? 
- L’Evidence-based medicine est le fer de lance de la politique de De Block en santé mentale 
- Le Copel-Cobes, un collectif contre une tentative d’assassinat 
- Psychothérapeutes : quid des formations ? 
- Le désamour de Maggie 
- Psychothérapie : première victoire ! 
- Les psychothérapeutes se tirent (une fois de plus) une balle dans le pied 
- Psychothérapie : "La communication de la FBP est mensongère" 
- L’UPPsy veut regrouper les psychologues mécontents 
- Création de l’APPELpsy 
- Psychothérapie : 4 nouveaux recours vont être introduits 
- Psychothérapie : Alter-Psy se constitue en ASBL 
- Psychothérapie : l’UPPCF plus nuancée sur la loi De Block

Informations supplémentaires

Lu 3745 fois
Connectez-vous pour commenter

Copyright © Observatoire Handicap et Politique 2017 - http://www.obshp.be

Template by Joomla Themes & Projektowanie