Vous êtes ici: Travail politique En application - travaux / études sur le terrain du handicap Eliane Tillieux - PS - lance le plan « Bien vivre chez soi », des mesures pour les seniors...

Eliane Tillieux - PS - lance le plan « Bien vivre chez soi », des mesures pour les seniors...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Selon l'article 16 du décret du 6 avril 1995 relatif à l'intégration des personnes handicapées, "peuvent bénéficier des prestations de l'Agence, les personnes handicapées qui n'ont pas atteint l'âge de 65 ans au moment où elles introduisent leur première demande d'intervention".

Les autres personnes handicapées âgées doivent se tourner vers l'INAMI et ne pourront donc pas bénéficier des aides financières et matérielles octroyées par l'Agence wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées, l'AWIPH.

Un coin a été enfoncé par Eliane Tillieux, la Ministre de l'Action sociale, de la Santé et de l'Egalité des Chances, dans cette barrière quasiment inattaquable en raison de problèmes liés à la répartition des compétences entre le Fédéral et les entités fédérées mais aussi d'enjeux budgétaires très importants!

Eliane Tillieux a présenté récemment son Plan "Bien vivre chez soi". La note d'orientation a déjà été adoptée par le Gouvernement wallon. Ce plan permettra notamment aux plus de 65 ans de bénéficier d'aides techniques et d'aménagement adaptées à leur handicap...

(Rencontre entre Eliane Tillieux et les résidents d'une maison de repos...)

Le plan "Bien vivre chez soi" s'adresse aux seniors qui souhaitent rester vivre à la maison même en cas de perte de mobilité ou de handicap.

On trouvera ci-après les informations communiquées par le Cabinet d'Eliane Tillieux.

« Bien vivre chez soi » n'apporte pas une solution mais un ensemble de solutions parce que chaque cas est unique.

La réussite de l'opération passera par la plus grande personnalisation possible.

Le Plan se décline en 4 axes:

- information sur les services et aides existants pour pouvoir garder une autonomie maximale à son domicile;

- conseil et suivi en matière d'aménagement du domicile;

- programmes d'aides techniques et d'aménagement du domicile à mettre en place pour les plus de 65 ans;

- programmes de formation et d'échanges de bonnes pratiques à destination des professionnels du secteur.

1. Information

Ce 1er axe cible un large public. Il concerne tant les personnes devant faire face à des limitations dans les activités de la vie quotidienne que les personnes touchées indirectement (familles proches, ergothérapeutes,...).

L'objectif est d'informer le public sur les conseils, aides et services existant en Wallonie en matière d'autonomie à domicile. En effet, la 1re difficulté à laquelle est confrontée une personne est de savoir vers qui se tourner pour obtenir un soutien approprié.

Un site internet d'informations générales sera mis en ligne.

Celui-ci reprendra les données suivantes :

- informations sur les aides techniques et aménagements de domicile;

- inventaire des différents acteurs publics clés agissant dans ce secteur;

- « cadastre » des services-conseils reconnus (par zone géographique);

- informations sur les conseils, le suivi des conseils et les aides octroyées par la Wallonie;

- pour les professionnels, mention des formations et échanges de bonnes pratiques organisés;

- forum d'échanges.

2. Conseil et suivi

Une fois le public informé sur ce qui se fait en matière d'aides techniques et d'adaptation du logement, une approche plus personnalisée est nécessaire.

Le choix d'une aide technique ou d'un aménagement du domicile nécessite une aide et un conseil personnalisés de façon à trouver la meilleure solution pour répondre aux besoins de la personne.

Il faut surtout garantir qu'une fois acquise, l'aide sera utilisée et permettra de rencontrer réellement l'objectif de départ: recouvrer une certaine autonomie ou diminuer la charge pour l'aidant.

Des professionnels, des ergothérapeutes, se rendront au domicile du senior et réfléchiront avec lui aux aménagements qu'il convient d'effectuer.

L'expertise sera gratuite.

3. Programmes d'aides techniques et d'aménagement du domicile

Trois pistes pour répondre de manière très ciblée:

- l'octroi d'aides régionales aux ménages pour les aides techniques, sous certaines conditions (les revenus, l'urgence ...);

- l'aménagement du domicile : le recours à des prêts « court terme » (à taux préférentiel ou nul) pour certaines catégories de personnes (revenus les plus faibles) et d'adaptations (les plus courantes);

- pour certaines catégories d'aides techniques, la mise en place d'un système de prêt de matériel.

4.Programmes de formation et d'échange de bonnes pratiques

Afin d'assurer la mise en place concrète du Plan, l'ensemble des porteurs de projets retenus seront amenés à se rencontrer et à échanger.

Cet axe touche exclusivement les professionnels du secteur.

Pour info:

David Grasso

Porte-parole d'Eliane Tillieux

Ministre de la Santé, de l'Action Sociale et de l'Egalité des Chances

Gouvernement wallon

M: + 32 (0)473 931 957

Informations supplémentaires

Lu 5473 fois
Connectez-vous pour commenter

Copyright © Observatoire Handicap et Politique 2018 - http://www.obshp.be

Template by Joomla Themes & Projektowanie