Vous êtes ici: Travail politique Question et propositions de nos politiciens concernant le handicap Muriel Gerkens - Ecolo-Groen - Une reconnaissance, un statut légal et du soutien pour les aidants proches

Muriel Gerkens - Ecolo-Groen - Une reconnaissance, un statut légal et du soutien pour les aidants proches

Évaluer cet élément
(0 Votes)

En Belgique, comme dans la majeure partie des pays européens, les Aidants Proches jouent un rôle crucial en fournissant souvent la grande majorité des soins que nécessitent les personnes dépendantes : enfants en bas âge, personnes malades, handicapées, âgées.

Alors que le nombre de personnes dépendantes est en augmentation constante, la fonction de l'aidant proche n'est pas suffisamment reconnue en Belgique. Ainsi, ces personnes ne reçoivent aucun soutien pour faire face à des charges familiales accrues et pour continuer à mener une vie normale.

Outre la nécessité de rendre l'assistance externe à domicile plus accessible matériellement et financièrement, une véritable reconnaissance doit être accordée à l'aidante ou l'aidant familial et à son rôle.

En effet, le maintien à domicile d'une personne de grande dépendance, que ce soit par choix personnel ou par manque de places d'accueil, demande une grande disponibilité, laquelle entraîne bien souvent une diminution du temps de travail et partant, des revenus du ménage.

Même pour une durée déterminée, un tel accompagnement entraine un risque de sortie du système de protection du travail et de perte de droits, essentiellement dus à l'absence de reconnaissance de telles situations.

Pour répondre à ce type de situations et prévenir l'épuisement physique, moral et financier des aidants, Ecolo entend proposer un cadre légal.

Muriel Gerkens, Députée Fédérale ECOLO a donc déposé une proposition de loi (Doc 53 1399/001) visant à définir le statut d'aidant proche et leur garantir la pleine jouissance de leurs droits sociaux. Cette proposition de loi s'appuie sur l'étude menée par le FUNDP « De la reconnaissance juridique du statut d'aidants proches » parue en 2010, mais s'est également construite en collaboration avec les associations d'aidants proches en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, ainsi, qu'avec les associations de patients via la LUSS.

L'objectif du texte de cette Proposition de Loi est de permettre aux aidants proches d'obtenir un statut leur ouvrant des droits similaires au congé parental, une flexibilité au travail, une assimilation de la période passée auprès de leur proche dans le calcul de la pension, la dispense de recherche d'emploi durant cette même période si l'aidant proche est au chômage, etc.

Par ailleurs, cette reconnaissance du statut d'aidant proche, ne soit pas être une excuse pour ne pas créer des services d'aide aux personnes qui doivent venir compléter l'arsenal d'aide aux patients souffrant de pathologie lourde.

Dès lors que ce sont les femmes qui endossent le plus souvent le rôle d'aidante proche, la proposition de loi prévoit également la possibilité que ce statut soit partagé entre plusieurs personnes afin d'éviter l'épuisement et assurer une répartition des tâches au sein des familles.

Enfin, les tâches et l'implication personnelle des aidant-e-s proches sont telles qu'une aide relationnelle et des conseils sont indispensables pour pouvoir assumer ce rôle sereinement dans toute sa complexité. C'est pourquoi ces personnes devront être obligatoirement affiliés à une association de soutien chargée de les informer, de les soutenir et de leur fournir une assurance de type volontaire. Ces associations devront dès lors être reconnues et soutenues par les autorités compétentes pour ces missions d'encadrement.

Actuellement, cette proposition de Loi est soumise pour avis, aux mutualités et aux associations d'aînés.

Informations supplémentaires

Lu 8144 fois
Connectez-vous pour commenter

Copyright © Observatoire Handicap et Politique 2018 - http://www.obshp.be

Template by Joomla Themes & Projektowanie