Vous êtes ici: Travail politique En application - travaux / études sur le terrain du handicap Caroline Persoons - FDF - Les services d’aide aux actes de la vie journalière

Caroline Persoons - FDF - Les services d’aide aux actes de la vie journalière

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les services d'aide aux actes de la vie journalière (AVJ) offrent aux personnes adultes atteintes d'un handicap physique grave, la possibilité d'habiter de manière autonome, seules ou en famille et parmi des personnes valides. Ces services sont au nombre de trois sur le territoire de la Région bruxelloise.

Ces services favorisent donc l'autonomie des personnes en situation de handicap et incitent à une participation des usagers à la gestion de leur quotidien.

L'importance de ce type de service doit être placée dans la problématique du manque de place d'accueil pour les personnes en situation de handicap, et plus particulièrement les personnes handicapées de grande dépendance, que connaît la Région bruxelloise. Face aux difficultés actuellement rencontrées par les porteurs de projet, les aides à l'autonomie et au maintien à domicile constituent une piste importante.

Par ailleurs, les bénéficiaires sont pleinement associés à la gestion de ces trois asbl dans la mesure où les conseils d'administration de ces asbl AVJ sont composés pour moitié de personnes en situation de handicap.

Il me revient cependant qu'un projet d'arrêté va modifier le fonctionnement et la gestion actuelle des ces services.

Premièrement, la composition des conseils d'administration passera à une composition de 2/3 des membres extérieurs alors qu'actuellement ceux-ci sont composés pour moitié de personnes en situation de handicap.

Deuxièmement, il serait imposé un cahier de communication visant à faire le lien entre les prestataires de services. Cette mesure induirait une déresponsabilisation du bénéficiaire qui irait à l'encontre de la philosophie de ce type de service.

Pourriez-vous me confirmer qu'un tel avant-projet est effectivement en cours d'élaboration ? Ces modifications émanent-elles du secteur ou d'une analyse de problèmes ? Si oui, lesquels ?

Les services d'aide aux actes de la vie journalière ont-ils été associés à son élaboration ? Des réunions ont-elles été organisées ? Quel était le point de vue défendu par ces associations ?

Le Conseil consultatif a-t-il été saisi pour remettre un avis sur ce projet d'arrêté ? Dans l'affirmative, quelles sont les remarques et suggestions qui ont été émises par cet organe ?

Enfin, quelle évaluation faites-vous du travail actuellement réalisé par ces associations ?

Informations supplémentaires

Lu 7500 fois
Connectez-vous pour commenter

Copyright © Observatoire Handicap et Politique 2018 - http://www.obshp.be

Template by Joomla Themes & Projektowanie